Gregoire Barbey

25/03/2012

L'erreur stratégique de la droite

De mon point de vue, le PLR fait une erreur stratégique. Plutôt que de vouloir l'hégémonie lors de cette élection partielle, ses membres devraient songer à l'avenir. Cette élection est une occasion rêvée pour que les partis de droite puissent se compter parmi et se souder. Chacun d'entre eux devraient présenter un candidat, réaliser une campagne enthousiaste et enfin proposer en 2013, lors des réélections pour le Conseil d'État, une liste avec quatre ou cinq personnalités fortes et reconnues après avoir procédé à des alliances négociées et surtout réfléchies. Aujourd'hui, le Parti Libéral-Radical ne représente plus 43%, et l'arrogance avec laquelle il conçoit la collaboration n'est plus viable ni souhaitable dans une démocratie « horizontalisée ». Il est grand temps de reconsidérer la situation de la droite politique genevoise.

 

Grégoire Barbey

14:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plr, élection partielle, erreur, stratégie, souder, unifier |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.