Gregoire Barbey

21/04/2012

Hommage à la Dame de Fer

Hier soir, je me suis rendu au cinéma pour visionner la Dame de Fer, une adaptation mettant en scène Madame Thatcher, incarnée par la célèbre actrice Meryl Streep, dont la réputation n'est plus à faire. Certaines critiques ont reproché à ce film de ne pas être suffisamment dur à l'égard de la politique mise en place par l'ancienne Premier Ministre de la Grande-Bretagne. Pour ma part, cela ne m'a nullement dérangé. Il n'était pas question ici de juger les choix de celle qui fut surnommée la Dame de Fer, mais de donner un bref aperçu du combat qui fut le sien. Bien sûr, d'un point de vue strictement idéologique, je suis foncièrement opposé au conservatisme dont elle fut l'apôtre. Néanmoins, l'objectif, à mon sens, n'était pas de dépeindre une Madame Thatcher monstrueuse. Il s'agissait plutôt de lui rendre hommage. Pourquoi, me direz-vous ? Eh bien, tout simplement parce qu'elle fut la première femme à se battre en Angleterre pour se faire respecter en politique. Dans un pays outrageusement conservateur et patriarcal, quand bien même elle défendit des idées qui ne nous plaisent pas, nous devons lui laisser cette incroyable détermination, et cette audace particulièrement méprisée en son temps, qui lui permit de prendre les rennes d'un parti dont nul n'aurait imaginé une femme à sa tête, et plus encore, un pays tout entier.

À bien des égards, nous pourrions tergiverser sur la politique et les décisions qu'elle mit en place. Cela va de soi. Mais accordons lui le respect qu'elle mérite. Son combat, en tant que femme, fut impressionnant.

Grégoire Barbey

09:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : thatcher, dame de fer, politique, conservatisme, femme |  Facebook | | | |

Commentaires

"quand bien même elle défendit des idées qui ne NOUS plaisent pas.."..vous voudrez bien faire part de votre point de vue et vous abstenir de parler/vous prononcer au nom de tout un ensemble : vous n'êtes pas "nous"..!
ll s'agit là de votre avis, de votre sensibilité toute personnelle Monsieur Barbey. Bien à vous

Écrit par : Mme "Teatcher" | 21/04/2012

Cher anonyme,
L'emploi du pronom nous est une forme de politesse afin de ne pas user du je souverain.
Avec toute ma considération...

Écrit par : Grégoire Barbey | 21/04/2012

Il s’agit aussi d'une femme qui a permis à Augusto Pinochet de rentrer au Chili alors qu'il se trouvait inculpé en Angleterre , lui évitant ainsi de se faire juger et condamner pour les innombrables et immondes crimes commis pendant la dictature au Chili, ou il avait aussi fait aussi torturer et assassiner des européens et chiliens, faisant perdre ainsi au peuple chilien la chance de voir condamné leur oppresseur et le voir mourir dans une prison,dans la méritée honte, seul endroit ou il devait se trouver ce dictateur, cela dit il y a aussi des femmes qui savent se couvrir d'infamie parmi les présidents du monde hélas ..elle en a été une...et pour moi c'est cette image que je garde d'elle..celle de son déshonneur..

Écrit par : luzia | 22/04/2012

Si il est bien un pays ou des femmes règnent, c'est bien l'Angleterre !

Écrit par : plume noire | 22/04/2012

Mme Thatcher n'était pas une femme.

Écrit par : Bof | 22/04/2012

Les commentaires sont fermés.