Gregoire Barbey

26/04/2012

Pierre-François Unger : frontaliers, dégagez ; étrangers, restez !

 

En février dernier, lorsque Bernard Gruson, directeur des hôpitaux universitaires genevois (HUG), annonçait opter pour la « préférence cantonale », Pierre-François Unger, Président du Conseil d'État de la République et Canton de Genève prenait position favorablement à cette décision, certifiant que « ce n'est que du bon sens. On nous fait un mauvais procès. ».

Cette semaine, avec l'annonce de Merck Serono au sujet du licenciement et du transfert de 1250 employés, Pierre-François Unger s'est offusqué de cette mesure, considérant qu'il s'agit d'un « tsunami » pour Genève. Interrogé sur le plateau de la RTS, le Conseiller d'État a dit, à propos des employés qui sont d'ailleurs massivement issus de l'étranger (dont sûrement de nombreux frontaliers) : « ceux-là, nous devons les garder dans l'arc lémanique ».

Je me questionne donc sur la cohérence de sa position, puisqu'il n'hésite pas à protéger les compétences d'une industrie pharmaceutique, quand bien même celles-ci ne proviennent pas du canton, et à conspuer les frontaliers dans le milieu hospitalier.

« Frontaliers, dégagez ; étrangers, restez ! » aurait-il pu dire crûment, ainsi nous aurions compris quel est son véritable intérêt.

 

Grégoire Barbey

 

Sources :

http://www.lepoint.fr/monde/geneve-decrete-la-preference-...

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/3946832-fermet...

Commentaires

savant mélange des genres. Mais M.Gruson n'a pas dit qu'il voulait dégager les frontaliers. Il a simplement évoqué avec beaucoup de bon sens le déséquilibre qu'il y avait dans le nombre de cadres frontaliers
et celà parait curieux que plus de 70% de l'encadrement soit frontalier et on peut légitimement s'interroger si la discrimination ne se fait pas dans l'autre sens aujourd'hui et qu'il convient de modifier cet état de fait

Écrit par : pralong | 26/04/2012

Un article intéressant du Dauphiné donne les vrais chiffres du nombre de frontaliers aux HUG. Que l'on n'a pas vu dans la Tribune.
http://www.ledauphine.com/ain/2012/04/24/les-hopitaux-de-geneve-devoilent-la-vraie-place-des-frontaliers

Écrit par : Ma préférence à moi | 26/04/2012

Les commentaires sont fermés.