À mes lectrices et mes lecteurs

 

Information, 12.08.12 17h12

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Je tiens à vous informer que mon blog risque de ne pas être mis à jour les cinq prochaines semaines, car j'entreprends consécutivement deux stages au sein de rédactions (à l'AGEFI puis chez Vigousse), ce qui impactera de façon significative mon temps libre, les bureaux de ces journaux se situant à Lausanne. Et, selon toute vraisemblance, il se pourrait que je sois amené à devoir cessé mon activité sur cette plate-forme définitivement.

 

Il va sans dire qu'au cas où les événements évoluent dans cette direction, je vous avertirai sans délai. Permettez-moi de toutes et tous vous remercier pour votre assiduité, et l'intérêt que vous m'avez témoigné tout au long de ces derniers mois où je me suis évertué, tant bien que mal, à vous proposer des articles de qualité, quand bien même cette appréciation reste intimement subjective. Je continuerai, cela va sans dire, à écrire, mais n'aborderai peut-être plus les mêmes sujets...

 

Encore une fois, je vous fais part de mon immense gratitude, car le succès que mon blog a connu (une dizaine de millier de visiteurs mensuellement!) est essentiellement dû à un lectorat fidèle et régulier. Je suis infiniment flatté d'avoir suscité un tel engouement, et espère ne pas devoir, dans la mesure du possible, fermer boutique, tant j'aime cet échange, même silencieux, que nous avons, vous et moi.

 

Néanmoins, je suis toujours disponible si vous désirez prendre contact avec moi, soit par e-mail : gregoire.barbey@gmail.com, soit via mon profil Facebook ou ma page Twitter, tous deux régulièrement mis à jour.

 

Avec mes sincères remerciements,

 

Grégoire Barbey

Commentaires

  • Cher Grégoire, c'est avec regret que nous apprenons votre absence temporaire de la sphère des Blogs. Vos écrits, d'une rare et riche spontanéité vont nous manquer. Tout autant sommes nous heureux d'apprendre vos futurs projets professionnels et vous transmettons nos meilleurs voeux de continuation. Revenez-nous avec de nouveaux billets enrichissants !! Meilleures salutations, Charlotte.

  • La plate-forme de la blogosphère ne saurait se passer de vous. Votre engagement journalistique est le prix à payer pour une liberté d'expression totale, mais celle-ci ne saurait être emprisonnée. Et j'espère pouvoir lire encore vos billets si ce n'est sur la politique, au moins sur la philosophie.

  • Je vous souhaite tout le mal possible chez "Vigousse" : que les rédacteurs vous fassent souffrir afin qu'entrent dans votre tête toutes les subtilités de l'ironie et de la satire. C'est le seul hebdomadaire dénonçant les coups tordus dans nos cantons romands.

    Depuis l'arrêt de la "Pilule", du "Crétin des Alpes", et du "Bonjour" de Jack Roland la presse romande est devenue une morne plaine faites de platitudes et de pisse-virgules adeptes du béni-oui-oui pour plaire à la rédaction et aux annonceurs.

    La Pilule : http://doc.rero.ch/collection/LA_PILULE_cs

    Le crétin des alpes : http://doc.rero.ch/collection/LE_CRETIN_DES_ALPES_cs

  • good night good luck

  • Bon vent, Grégoire, et plein succès à vous :-)
    Je suis sûr que vous allez bien vous amuser avec Barrigue !
    Et ne soyez pas si pessimiste, de nombreux journalistes tiennent aussi un blog, à côté de leurs activités "officielles", pour garder le contact avec leur public et prendre le pouls de la base !
    Merci pour vos écrits d'une qualité remarquable !

  • Félicitations et bonne continuation, Grégoire ! Au plaisir de vous lire à nouveau sur votre blog.

  • Bonne route P'tit...

  • Je vous adresse mes meilleurs voeux de succès pour votre carrière professionnelle qui s'annonce d'ores et déjà prometteuse au vu de la qualité de votre blog ...

    Si nous ne pouvons plus vous lire sur les blogs, nous achèterons l'AGEFI, puis Vigousse. Et tant mieux pour Barrigue !

    Bien à vous !

  • Merci a toutes et à tous pour vos commentaires qui me vont droit au cœur !
    Vous devriez pouvoir me lire dans L'AGEFI de demain !

  • "Je continuerai, cela va sans dire, à écrire, mais n'aborderai peut-être plus les mêmes sujets..."

    Tu ne pourras plus parler du PLR à chaque blog, désormais : ça va être dur dur dur

  • Contrairement à toi Julien Cart, je renouvelle régulièrement mes thématiques, et j'explore toujours des sujets différents quand j'en ai le temps et l'envie.

  • On survivra à votre départ.

    N'insistez pas.

  • Je suis triste

Les commentaires sont fermés.