Gregoire Barbey

13/12/2012

Stauffera bien qui stauffera le dernier: lettre ouverte à Eric Stauffer

Lettre ouverte, 12.12.12 13h13

 

Cher Monsieur Stauffer,

 

Vous faites trembler la République genevoise depuis maintenant 7 ans. A coup d’invectives mûrement irréfléchies, vous vous en prenez à tous ceux qui vous déplaisent. Vous êtes là, dites-vous, pour faire respecter la volonté du Peuple. Ou plutôt pour assoir la mainmise de quelques coquins sur le Canton de Genève. Vos grands discours sur la fonction publique, que vous n’hésitiez pas à dénoncer il y a encore quelques mois lorsque celle-ci était pourvue de rémunérations que vous jugiez abusives, ont-ils définitivement disparus ? Le Mouvement citoyen genevois, dont vous êtes le fondateur et aujourd’hui le Président d’honneur, n’est-il plus qu’un reliquat d’opposition ? Ainsi, les années ont passé. Vos fonctions au sein du Canton ont évolué. Mais votre message est toujours le même: mettre un bon coup de pied dans la fourmilière. Vous voulez déranger l’establishment. Vous en faites pourtant partie intégrante à ce jour. Vous cumulez en effet un mandat de député au Grand Conseil genevois, de conseiller administratif de la Ville d’Onex, et d’administrateurs dans deux régies publiques (HUG et Aéroport). Difficile d’être plus présent au sein des institutions étatiques.

Il y a peu encore, vous vous êtes farouchement opposé à l’augmentation de 10% des salaires de l’Exécutif de la Ville d’Onex. C’était en 2010, et de l’eau a coulé sous les ponts. Vous avez été élu à ce poste en 2011. Et c’est sûrement pour cette raison qu’hier soir (dans la nuit du 11 décembre, comme lorsque les Savoyards ont tenté d’assiéger Genève en 1602; mais ce n’est sûrement qu’un hasard de calendrier, vous qui combattez leurs descendants avec fougue et hargne), vous avez demandé au Conseil municipal d’Onex de consentir à une augmentation de 25% de votre salaire ainsi que celui de vos collègues à l'Exécutif qui souhaitait cette même augmentation. Ce que le Conseil municipal a évidemment refusé.

Cette vaine tentative vous perce à jour, pour celles et ceux qui ne l’avaient pas encore compris: vous n’êtes rien d’autre qu’un bon comédien, de ceux qui peuvent tenir un discours et son exact opposé tout en affichant une certaine conviction. Pour cela vous êtes doué, et Genève en est témoin. Mais pour le reste, qu’apportez-vous à la démocratie ? Vous vous targuez d’en être le porte-parole. Ce ne sont encore que de belles paroles, puisque la seule utilité de votre parti consiste à bloquer le bon déroulement des séances plénières. Vulgarités, mensonges, incivilités, tels sont vos outils de prédilection. Comme lorsque vous parquez votre voiture sur les trottoirs (rappelez-vous de ce mardi 5 juin, devant la Tour de la RTS) parce qu’il n’y a pas de place ailleurs. Et qu’en même temps, vous briguez un poste de conseiller d’Etat en charge de la Sécurité.

Tout bon spectacle a une fin, et je ne doute pas que la vôtre viendra à point nommé. Mais de grâce: ne tardez pas trop à tirer le rideau, ou vous risqueriez de ne pas pouvoir faire de rappel.

 

Avec toute ma bienveillance,

 

Grégoire Barbey

11:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (35) |  Facebook | | | |

Commentaires

merci , juste ce qu'il me fallait pour être de bonne humeur , encore merci.

Écrit par : david osembaum-katzman | 12/12/2012

Le dernier paragraphe est juste parfait ;)

Écrit par : Jérémy Seydoux | 12/12/2012

M E R C I !

Écrit par : Philippe C | 12/12/2012

On peut faire le ménage chez les autres sans balayer devant sa porte. On peut s'énerver de la place prise par une tuture frontalière devant sa porte et parquer la sienne devant l'hôtel de ville pendant les sessions du Grand Conseil ou devant la tour de la RTSR, ou ranger sa moto dans la cours de l'hôtel de ville aussi.
Et tout cela au vu des agents de police, eux-mêmes probablement pris en otage par le syndicat et sous l'influence des membres gendarme du parti Rickou(?)

Pourtant dans ce parti, je témoigne que certains députés cherchent à faire de la vrai politique. Mais ils sont très peu... et se sont trompés de groupe (peut-être).

Écrit par : Jack_line | 12/12/2012

Chapeau, Monsieur Barbey !

Écrit par : L'iconoclate | 12/12/2012

Vous faites en effet preuve de beaucoup de bienveillance à l'égard de ses "talents de comédien". Personnellement, je le trouve plutôt mauvais, tant son égo nous éclabousse à chacune de ses interventions publiques.

Ceci dit, j'ai bien ri en lisant, juste après ce billet, un commentaire d'un élu MCG sur le site de la TDG qui s'indigne du salaire des CA de la ville de Genève !! Parce que le MCG est cohérent avec ses combats et défend les plus défavorisés !!

Écrit par : Lulu | 12/12/2012

Monsieur Barbey vous avez sûrement raison mais vous trouverez aussi des politiciens qui répondent à ces critères dans les autres partis.

Écrit par : Ivan Skyvol | 12/12/2012

@Ivan Skyvol : des noms, SVP.

Écrit par : L'iconoclate | 12/12/2012

Ma partie préférée du billet : le titre !

Écrit par : Calendula | 12/12/2012

@Ivan Skyvol . J’adore ce genre de remarque, justifier la nullité par la nullité, grandiose.

Écrit par : g | 12/12/2012

Lu et approuvé. Merci !

ES serait-il notre Berlusconi à nous Genevois ?
Quand donc va-t-il tenter une OPA sur les médias et les clubs sportifs genevois : Léman Bleu, L'Onésien, et pourquoi pas la TdG, le Servette FC et le Genève-Servette HC, ... ?

Rappelons-nous que Silvio B. lui, a eu droit à plusieurs rappels ...

On tremble ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 12/12/2012

nulité relative ou nulité absolue, en droit il y a une différence !

Écrit par : david osembaum-katzman | 12/12/2012

Bonjour Grégoire Barbey,

Vos commentaires, vos analyses des Hommes et des situations, votre ton de libre penseur m'enthousiasment et m'incitent à vous complimenter et à vous encourager à poursuivre sur cette "Voix" de la Raison au grand bénéfice de la communauté. Mais, loin de moi l'idée d'emprunter la voie du doute !
Merci Grégoire.
Bien à vous.

Marc Poty
www.alirealyon.fr

Écrit par : MARC POTY | 12/12/2012

Stauffer est à Genève ce que Genève est à la Suisse : une attraction amusante qui fait bien rire tout le monde !
C'est triste à dire mais il n'y a qu'à Genève qu'un tel "comédien" (pour ne pas dire bouffon) aurait pu prendre la place médiatique (et politique) qu'il occupe...

Écrit par : A. Piller | 12/12/2012

Moi ce que je trouve incroyable c’est qu’un tel voyou puisse avoir autant de succès au niveau politique. C’est tellement révélateur de ce système politico-médiatique qui favorise la forme plutôt que le contenu.

Visiblement les médias adorent ce genre de grande gueule à la réputation aussi sulfureuse que douteuse, juste parce que chacune de ses interventions à un arrière petit goût de scandale ou en tout cas de provocation. J’imagine que cela doit faire vendre.

En soit, cela ne serait qu’anecdotique si malheureusement une certaine partie de la population ne tombait pas dans le panneau en finissant par croire vraiment qu’un tel personnage peut apporter quelque chose de positif.

Et quand, comme avant l’élection partielle pour remplacer Marc Muller, la Tribune se réveille enfin pour tenter pendant plusieurs jours de démontrer à quel point celui qui a fait tant de fois leurs gros titres n’est pas fiable, il est malheureusement trop tard, le mal est fait.

Il est vrai que d’autres médias et autres journalistes pseudo influents n’ont pas eu ce sursaut d’éthique. Même que certains continuent apparemment à y croire. Espérons que cette dernière affaire va enfin leur ouvrir les yeux….

Écrit par : Vincent | 13/12/2012

bonjour

il me semble à la lecture de la TDG de ce jour que la demande n'émane pas d'Eric Stauffer mais du Conseil Administratif in corpore de la ville d'Onex dont une élue PS et Vert sont membres.

Il me semblerait, de mon humble point de vue, naturellement, que par honnêteté de votre part, M. Barbey, vous précisez cet état de fait.

bonne journée

Écrit par : yann amare | 13/12/2012

Vous avez bien évidemment 100% raison sur le personnage, mais c'est quand même cocasse de voir que certains ne l'aient pas compris plus tôt.

Pendant ce temps là, d'autres comme Decaillet et le GHI lui servent la soupe allègrement.

Écrit par : Bien naïf | 13/12/2012

Félicitations. C'est une honte cantonale qui s'est transformée en honte nationale. Lors d'un triste évènement de famille récent, on m'a parlé de lui. Une personne de Winterthour figurez-vous. Vraiment, merci de votre billet ça fait du bien.
------
@M. Piller : Un peu facile, je vais devoir vous contrer : Non, il n'y a pas qu'à Genève qu'on produit ce genre d'individus. A Neuchâtel et au Tessin également, et en pire même, imaginez-vous. Quant à Genève qui ferait rire toute la Suisse, même si c'est vrai lorsque 2 ou 3 politiciens clairement perturbés et perturbants s'aspergent et nous donnent une sale image partout, il n'en reste pas moins qu'elle rigole un peu moins lorsque MM. ou Mmes Clinton, Poutine, Lula Da Silva, Aung San Suu Kyi et autres viennent à Genève, et rira probablement très jaune lorsque M. Obama foulera enfin le sol Suisse, vous verrez ce sera très certainement ici.

Écrit par : Danijol | 13/12/2012

"vous verrez ce sera très certainement ici." Le populisme à Genève est davantage de gauche que de droite. Des guignols comme Sommaruga décrédibilisent le parti socialiste dans son ensemble. Salerno fait rire les foules. Et ces guignols sont en train de couler la Genève internationale dont l'attitude déshonore la Suisse presque tous les jours.

Écrit par : Géo | 13/12/2012

Cher M. Barbey. Votre prose anti-Stauffer, que vous récidivez (c'est votre droit, ce d'autant qu'il est plus facile de taper sur Stauffer que sur d'autres qui le mériteraient davantage), a au moins pour bienfait de permettre à bon nombre de vos lecteurs de s'en donner à coeur joie. L'honnêteté intellectuelle aurait voulu cependant que vous disiez qu'en demandant cette augmentation (6200.- net étant considérés comme modestes pour un travail évalué à 80%), Eric Stauffer intervenait, non à titre personnel, mais pour le compte des 3 magistrats du Conseil administratifs, dont il était le porte-parole. J'invite les lecteurs à lire la Tribune d'aujourd'hui avec les interventions des 2 autres magistrates. Pourquoi vous en prendre à Stauffer seul? N'y aurait-il pas quelque subjectivité dans vos propos? Non certainement pas, car vous n'êtes mu que pas le désir d'informer.

Écrit par : mauro poggia | 13/12/2012

Comment faire du populisme avec du populisme ?

Eh ben, il l'a fait !!

Et puis ce petit jeu de taper sur Stauffer, comme si ce n'était pas ce qu'il recherche ?

Mais comme le souligne Mauro, faudrait pas tomber dans le ridicule !!!

Écrit par : Corto | 13/12/2012

Pourquoi s'en prendre à Stauffer sur cette histoire de rémunération? Perce qu'il est totalement incohérent lorsqu'il hurle à grand cris contre une hausse de rémunération du CA d'Onex en 2010 pour vouloir, une année après son élection, s'en faire octroyer une!

Ce serait un peu comme si un patron de boulangerie devenait membre du MCG alors que la majorité de ses employés sont des frontaliers.

Écrit par : @ Mauro Poggia | 13/12/2012

Cher Monsieur Poggia,

Vos méthodes sont connues de tous aujourd'hui. Si Monsieur Stauffer veut faire croire qu'il défend la veuve et l'orphelin, c'est son droit le plus strict. Mais qu'il assume lorsque son discours est incohérent.

Écrit par : Grégoire Barbey | 13/12/2012

Monsieur Poggia, on va vous le rappeler milles fois s’il le faut jusqu’à ce que vous compreniez, vous avez définitivement misé sur le mauvais cheval.

Un jour, vous comprendrez à quel point c’était périlleux et erroné (même si cela vous a permis de faire une carrière que vous n’auriez faites dans aucun autre parti) d’embarquer dans un parti dirigé par un voyou sans foi ni loi tel qu’Eric Stauffer.
D’ici là, libre à vous de défendre l’indéfendable, après tout c’est votre métier, mais de grâce épargnez-nous vos leçons de déontologie…


Quant à Geo, on peut partager (ou pas) votre avis sur les élus de gauche, sauf que je ne vois pas trop en quoi cela excuse les comportements outranciers, démagos et irresponsables du leader du MCG dont il est question sur ce blog….

Écrit par : Vincent | 13/12/2012

Le populisme amène le populisme. C'est très triste mais c'est une loi incontournable. Élisons des gens raisonnables sur des programmes raisonnables, tout ira mieux. Punissons les gens qui se conduisent mal et nuisent à leurs concitoyens sans aucun droit. Respectons les personnes âgées, certaines règles basiques de politesse (de polis, la ville. Le vivre-ensemble aujourd'hui, néologisme inutile) au lieu d'étouffer les gens sous des principes issus de la domination idéologique américaine. Vu de loin, le seul politicien qui en impose et qui n'est pas du tout populiste à Genève, c'est Hiler.

Écrit par : Géo | 13/12/2012

@M. Poggia, est-il prouvé que le CA Stauffer passe 80% de son temps à Onex ?
Car je me demande comment il faut pour être aussi Directeur d'une société, Député au GC, administrateur aux HUG et à l'AIG sur le 20% du temps restant.

A Onex, le poste du CA est estimé à 40% et non 80%. Je veux bien admettre que votre adoré Président d'Honneur travaille plus que les autres, soit 50%, mais il ne faut pas pousser.

Et si vous lisez correctement la presse, vous pourrez comprendre que le CA n'est de loin pas unanime... c'est donc bien ne proposition de votre vénéré chef.

Écrit par : Philippe C | 13/12/2012

Ce qui m'amuse c'est que le Stauffer à la tronche d'un clown de Federico Fellini !

Écrit par : Hypolithe | 13/12/2012

Nom d'un Schtroumpf! Les Schtroumpfs qui s'enschtroumpfent entre eux, maintenant? On aura vraiment tout schtroumpfé!

Écrit par : Denise | 14/12/2012

Bonjour,

je suis heureux de vous dire que votre Stauffifr serait bienvenu dans notre parlement à Kiev. En ce moment je suis à Seattle, mais dès que je reviens à notre Verkhovna Rada, j'en parlerai à notre nouveau Premier ministre, Mykola Azarov.

Cordialement,
Volodymyr Rybak
Parti de la Renaissance de l'Ukraine

Écrit par : Volodymyr Rybak | 14/12/2012

Le plus mal placé dans ces commentaires est certainement Me Poggia qui ne prend que les cas cas qui assurent sa "renommée" et ne répond même pas aux sans grades. Ce parti est un mal nécessaire pour réveiller notre esprit critique et en cela les autres n'ont rien à lui dire, c'est à cause de leurs égarements que Stauffer et ses associés Poggia Medeiros Sauty et quelques autres existent. Ce n'est donc pas le MCG qu'il faut attaquer mais ceux qui utilisent honteusement les électeurs décus par les autres et qui se comportent si mal au Grand Conseil. Malheureusement tous les élus MCG n'ont pas la classe de Golay ou Engelerts!
Alors M.Barbey, tapez sur ces gens mais laissez le MCG en dehors de tout ça car il y a des citoyens très décus par votre parti qui s'y trouvent pour de très justes motifs!

Écrit par : assuré malade | 18/12/2012

On parle peu de la vrai (et probablement seule) utilité de Mr Stauffer et du MCG, pourtant M. Barbey l'a relevé dans son article: "mettre un bon coup de pied dans la fourmilière". Et lorsque la gauche et la droite forme une alliance contre nature de longue durée, c'est nécessaire pour la démocratie.

Un exemple pour rappel: Avant 2006 le discours officiel sur les frontaliers était "ils prennent le travail dont les Suisses ne veulent pas, hôtellerie, restauration, chantier". Avec le soutien de la droite pour disposer d'un réservoir étendu de main d’œuvre avantageuse et de la gauche pour ne pas stigmatiser les camarades travailleurs étrangers.

Le MCG a été le seul a révéler les vrais chiffres: Seul un quart des frontaliers occupent des postes dans des secteurs dit 'pénible', le trois-quart étant employé d'administrations, banques et assurances, sociétés de service etc...

Ensuite on peut être pour, contre, ou autre... la seule politique réellement inacceptable étant celle du mensonge institutionnalisé.

Écrit par : Eastwood | 22/12/2012

Au contraire il faut rendre un grand hommage au MCG et à M. Stauffer pour leur courage, leur abnégation et leur détermination à défendre le citoyen genevois.

Écrit par : Amar | 22/12/2012

Ah bon?

Écrit par : Moi | 08/01/2013

rg

Écrit par : sali sami | 10/02/2013

thank's monsieu et merci pour cette belle lettre ouverte on peut dire que c'est de la chance que j'ai l'honneur de lire cette lettre

Écrit par : Clavier arabe | 19/06/2013

Les commentaires sont fermés.