Gregoire Barbey

27/02/2013

Monsieur Perrin, vous êtes seul maître de votre destin

Monsieur Perrin,

Votre santé ne regarde personne, sinon vous et votre famille. Je ne partagerai jamais vos positions politiques: vous êtes pour moi l'incarnation de tout ce que je désire combattre dans les préjugés des gens. Mais je vous respecte, en tant qu'être humain. Personne ne mérite une exécution en règle comme le réalise aujourd'hui Le Matin. Le journalisme a beau être mon métier et ma passion, je ne puis tolérer la violation de certaines limites. Que vous soyez dépressif, que vous consommiez trop d'alcool ou que sais-je, ça n'a aucun intérêt pour le public. Aucun, si ce n'est flatter les pulsions voyeuristes d'une feuille de chou orangée.

Vous êtes, Monsieur Perrin, l'homme à abattre. Gardez-le en tête et continuez votre chemin. Il n'est pas nécessaire d'avoir la sympathie des journalistes du Matin pour exercer son mandat politique avec rigueur et vigueur. Il n'est pas non plus essentiel de plaire à une nomenclature qui veut tirer les ficelles de la politique en Suisse. Encore une fois, vos problèmes de santé vous concernent, et vous seul. Personne d'autre que vous ne peut juger de votre aptitude à siéger au Conseil d'Etat neuchâtelois. Vous n'avez rien fait de repréhensible, sinon d'être un homme avec ses faiblesses, ses peurs, son humanité et sa vie privée. J'ai pour vous aujourd'hui beaucoup de compassion, car ce que vous traversez en ce moment doit être particulièrement difficile.

Le journalisme est une vocation noble. Mais réalisé à de mauvaises fins, il peut faire bien des dégâts. Et détruire des personnalités, fussent-elles dans la police et habituées à encaisser bien des choses. Vous devez continuer à vous battre, pour vous, et pour prouver à cette clique de bien-pensants que vous êtes seul maître de votre destin. Laissez tomber ceux qui veulent se rire et se jouer de votre faiblesse. Elle ne vous rend que plus humain. C'est dans la faiblesse que la grandeur des Hommes se révèle. Faites-en bon usage. Nul ne mérite d'être ainsi traîné dans la boue. Pas même vous.

Grégoire Barbey

10:29 Publié dans Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | | |

Commentaires

D'accord sur le fait que l'article du Matin est une exécution en règle.

Par contre, je pense que les électeurs avant de choisir un de leurs gouvernants ont légitimement le droit d'être informés si un candidat est alcoolique, toxicomane, proxénète, endetté chronique, condamné au pénal, se bat à la buvette du Grand Conseil, est gérant de téléphone rose, embarque dans ses valises des vestiges archéologiques pendant ses vacances. Chacun est libre d'apprécier ensuite s'il juge ses points pertinents ou non.

N'importe quel employeur fait passer une interview à un possible employé, essaie de savoir si la personne est capable, stable, etc. Pourquoi ne devrait-on pas accepter que les électeurs fassent des choix en connaissance de cause?

Aurait-

Écrit par : Amusé | 27/02/2013

@Grégoire entièrement d'accord avec vous et heureusement tous les lecteurs ne tombent pas dans le piège qui a comme un gout de remake DSK!

Écrit par : lovsmeralda | 27/02/2013

Pauvre journaliste du "Matin" il doit être vraiment frustré et malheureux pour se permettre de se lâcher, comme il le fait aujourd'hui dans son torchon, sur la vie privée de M. Perrin.

Dieu sait si je ne supporte ni le populisme, ni la xénophobie rampante, ni l'intolérance, ni le côté ringard genre "c'était mieux à l'époque" de l'UDC mais là, je ne peux que prendre la défense d'Yvan Perrin.

Personne ne mérite, en effet, de voir ses pires travers exposés ainsi à la population. Aucune justification du "Matin" (qui se permet de donner des leçons d'éthique en en manquant totalement) n'est acceptable.

Quelle tristesse de voir la presse tomber si bas !

Écrit par : Vincent | 27/02/2013

Là où le Matin est très court c'est sur son argumentaire.

Il est vrai que ce genre de journaliste n'a généralement rien accompli lui-même et donc particulièrement mal placé pour porter une critique de fond qui tienne la route.
Curieusement on n'entend jamais ces mêmes journalistes sur l'incompétence crasse des certains gouvernants.

Pour ne prendre qu'un seul exemple celui de Dame Kunzler sur laquelle point n'est besoin d'avoir un bilan de santé pour réaliser que son encéphalogramme politique est totalement plat!

Je ne sais pas si c'est au motif que c'est une femme ou encore qu'elle est membre de Verts, mais rien de sérieux ne sort sur son manque pathétique de vista politique ou de compréhension des enjeux économiques que représentent les transports, tant des personnes que des biens et marchandises, pour une ville internationale comme Genève.

En ce qui me concerne, je ne connais pas Monsieur Perrin mais une chose est évidente, c'est un homme qui a une résistance hors norme car ce que lui ont fait endurer ses adversaires politiques est d'une extrême violence. Si ces pratiques avaient été celles d'élus de droite contre un candidat de gauche, on aurait entendu geindre le banc et l'arrière banc des biens pensants et des préchi-préchas du tout Neuchâtel!

Mais puisque la cible est un UDC tout est permis. Cette vision de la politique est juste infecte. C'est nier la démocratie que d'agir ainsi sur l'opinion publique. Ces méthodes n'ont rien à envier à celles de Pinochet, de Poutine et autres tueurs de la démocratie.

Au moment où l'on met son action au service de la campagne personnelle et non des idées, on devient condamnable.

En démocratie, contrairement à la démagogie, il faut savoir reconnaître la valeur de ses adversaires. S'acharner comme l'a fait de façon particulièrement basse le journaliste du Matin ne mérite que dédain.

L'attaque ne valorise pas son auteur et dévalorise son éditeur.Il est vrai que lui cherche surtout à vendre son papier. Ce n'est pas reluisant, c'est tristement mercantile.

Merci Monsieur Barbey d'avoir posé ce débat,
cordialement,
P.Dimier

Écrit par : Patrick Dimier | 28/02/2013

Est-ce le résultat de son addiction pour le tazer ?

Écrit par : Corto | 01/03/2013

pas très sport de ne pas publier les commentaires qui ne vous remettent pas en cause!

Écrit par : Patrick Dimier | 03/03/2013

Merci

Écrit par : Patrick Dimier | 08/03/2013

très bon billet, merci beaucoup

Écrit par : Robe neuve | 13/03/2013

ce que vous avez dit sont tous vrais. Je voudrais quand même avoir plus d'info sur ce sujet! ou puis-je trouver un site spécialisé? Merci beaucoup!

Écrit par : conceptions graphiques | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.