Gregoire Barbey

08/03/2013

Le Parti pirate dépose un recours contre l'initiative de l'AVIVO

08.03.13, 16h00

Le Parti pirate dépose aujourd'hui un recours visant à faire annuler la votation de l'initiative contre la hausse des tarifs TPG. Le texte soumis au peuple comportait des différences par rapport à la version originalement déposée par l'AVIVO. "C'est inacceptable de présenter un texte modifié au citoyen", s'insurge Alexis Roussel, président du Parti Pirate Suisse (PPS). "Une simple virgule peut changer le sens de l'initiative. Toute modification du texte de départ impose l'annulation du vote. Il faut revoter l'initiative."

Le texte original, déposé par les initiants et sur lequel le Grand Conseil a effectué son travail préparatoire, contient des différences avec le texte soumis à votation. La version proposée dans la brochure de votation ne mentionne pas les catégories d'âge (6 à 18 ans) pour les abonnements juniors et les tarifs horaires. Les électeurs n'ont pas pu prendre connaissance du changement induit par l'initiative. Celle-ci réduit la fourchette d'âge comprise dans la catégorie junior (initialement de 6 à 25 ans).

Le recours est déposé dans les temps. S'il aboutit, les citoyens seront appelés à se prononcer une nouvelle fois sur les termes de l'initiative. Alexis Roussel se dit confiant quant aux chances de succès du recours. Le député PLR Daniel Zaugg s'était par ailleurs fendu d'un billet sur son blog pour dénoncer les différences entre les deux textes.

Développement suivra d'ici à demain.

Grégoire Barbey

16:00 Publié dans Journalisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Cela permettra aux citoyens de revoter avec encore plus de Oui ! Vous passerez pour des c...! (le PLR aussi).

Écrit par : octave vairgebel | 08/03/2013

Je me réjouis de lire la démonstration que les auteurs du recours ont connu le vice il y a moins de 6 jours, alors que les électeurs ont reçu la brochure au plus tard 3 semaines avant le vote (art. 52 et 53 al. 4 LEDP) et que la question de la limitation de la tranche d'âge jeunes est un élément mentionné dans la brochure elle-même (avis CE et initiants) et est apparu à de nombreuses reprises durant la campagne...

A la justice de trancher!

PS: j'étais opposé à l'IN...

Écrit par : Cyril Mizrahi | 08/03/2013

C'est vrai pour une vigile, on peut perdre sa tête ou la sauver! On connaît le fameux exemple:

Grâce impossible, exécuter !

ou

Grâce, impossible exécuter !

Écrit par : Michèle Roullet | 08/03/2013

Les commentaires sont fermés.