Gregoire Barbey

17/05/2013

Errances intolérantes

Chronique, 17.05.13



Denis Menoud n'en est pas à sa première dérive ordurière. Ses invectives au Conseil municipal sont souvent retranscrites fidèlement par la presse genevoise et les réseaux sociaux. Sa dernière en date, alors que des élus municipaux de gauche arboraient sur leur pupitre des papillons où était inscrit "J'InterAgis" en soutien à la semaine de lutte contre l'homophobie, a fait mouche. Pour lui, cette campagne contre l'intolérance envers les orientations sexuelles différentes sont une façon de faire de la "propagande pour les pédophiles". La séance municipale a été interrompue par le président Jean-Charles Rielle à la suite de ces frasques et du refus des Verts et des Socialistes de ranger les affichettes. Monsieur Rielle, après la séance, me faisait part de son regret d'avoir dû en arriver-là. Il n'avait néanmoins pas entendu les propos de Denis Menoud à l'encontre des homosexuels.


Il y a quelque temps encore, le même individu faisait l'amalgame des orientations sexuelles entre êtres humains et la zoophilie. Comme si l'on pouvait intelligemment admettre un tel rapprochement, qui n'a guère lieu d'être. Il est évidemment compréhensible qu'à défaut d'avoir des propositions constructives à apporter pour la collectivité, Monsieur Menoud tombe dans la provocation la plus crasse. Comme Pascal Décaillet qui affirme sur son blog que le parlement n'est pas le lieu pour utiliser les méthodes de militantisme propre au peuple, je ne pense pas qu'il soit judicieux qu'un Denis Menoud ou n'importe quel autre personnage nous fasse la grâce de ses préjugés sur ce qui est différent de lui.


C'est dommage qu'un homme comme lui prenne aussi souvent la parole pour réduire le débat politique à son niveau le plus bas. Le MCG, qui évolue gentiment, conserve avec de telles interventions une image qu'il pourrait gentiment abandonner. Pour un parti qui veut redonner le pouvoir aux citoyens, c'est dommage qu'un représentant nous assène des clichés verbaux intolérants à l'encontre d'une minorité de ceux qu'ils représentent. C'est ce même parti qui veut privilégier l'emploi aux résidents locaux. Mais défendre tous les citoyennes et les citoyens, quelles que soient leur origine, leur vie privée, leur orientation sexuelle et leur façon de penser, ça ne semble pas être le combat du MCG. Ce serait pourtant un combat noble, respectable et qui sortirait des habituels clivages entre gauche et droite, trop souvent simplifiés pour faire penser que seule la gauche a une ouverture d'esprit suffisamment importante pour accepter tout le monde.


C'est encore un combat perdu d'avance. Toujours les mêmes lieux communs qui s'expriment de façon à la fois inappropriée et injurieuse. Les mêmes manières de stigmatiser des individus qui n'ont rien demandé. Il n'y a guère de quoi être fier du Conseil municipal de la ville de Genève. Aucune raison non plus de se réjouir des débats à venir, qui ne sortiront probablement pas du trend actuel. Mais ce Menoudgate aura au moins démontré quelque chose de positif: ni le groupe PLR, ni le groupe PDC sont tombés dans le jeu idiot de la provocation. Malgré le comportement militant de la gauche au sein de l'hémicycle. Et ça, c'est déjà quelque chose. Pour le reste, il faudra s'y habituer. Il reste quand même une solution pour éviter la cascade de débats houleux et putassiers: amender l'actuel règlement du Conseil municipal. Et supprimer, en cas de suspension de séance pour des motifs de comportements inadéquats, le versement des jetons de présence aux élus pour le jour en question. Comme à l'école, il faut menacer de la punition pour que les élèves se tiennent à carreau.


Grégoire Barbey

15:48 Publié dans Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | | |

Commentaires

Un article, repris par un journal Italien, à méditer:

Soggetto: Articolo del Foglio.it
17 maggio 2013 - ore 14:13
Il mondano Bret Easton Ellis scomunica il “fascismo gay”, cupo e infantile

“Se non sei un omosessuale felice, completamente a posto con sé stesso, che promuove i sani valori del mainstream rispecchiando l’Elite gay culturalmente corretta, allora vieni considerato come un omosessuale che odia se stesso. Questo è il cuore della menzogna gay”. Parole vergate non da un vecchio trombone della destra conservatrice americana, ma sul celebre magazine gay americano Out e a firma di Bret Easton Ellis, omosessuale dichiarato, noto viveur, formidabile partygoer e famosissimo romanziere autore di “American Psycho”.

Lo scrittore prende a esempio il caso di Jason Collins, il primo giocatore dell’Nba a essersi dichiarato gay con un articolo su Sports Illustrated ed elogiato pubblicamente dal presidente Barack Obama (“il presidente ha chiamato Jason Collins per esprimergli il proprio sostegno e per dirgli di essere rimasto colpito dal suo coraggio”, ha detto un collaboratore della Casa Bianca).
“Sono l’unico gay ad aver provato un tantino di fastidio per il modo in cui i media hanno trattato Jason Collins come se fosse un cucciolo di panda bisognoso di essere onorato, festeggiato, consolato e trattato come un minorato?”, scrive Ellis. “L’adulazione seguita alla semplice affermazione che era gay sembra a me, che sono gay, un nuovo tipo di vittimizzazione”.

L’autore di “Glamorama” (il titolo che ha dato il nome anche a molti gay bar nel mondo), l’enfant prodige della letteratura americana considerato l’erede legittimo di Truman Capote, attacca l’establishment gay americano, che punterebbe alla creazione del “Regno dell’Uomo Gay come se fosse un Elfo magico, che ogni volta che esce fuori ci appare come se fosse un Extraterrestre santo, il cui solo scopo è di ricordarci la Tolleranza, i nostri Pregiudizi e di Sentirci bene con noi stessi e che è rappresentato come un simbolo invece di essere una semplice persona gay”. Sono le lobby Lgbt, promotrici del “nuovo fascismo gay”, continua Ellis, e che “dipinge sui media gli omosessuali in modo irrealistico”, che manca di “senso dell’umorismo” e che “ti dipinge come un uomo che odia se stesso se non agisci esattamente come vogliono loro”. Ellis stigmatizza questa “infantile e condiscendente tendenza a canonizzare ogni gay che fa coming out” e con esso lo stereotipo del “gay di successo” e dei “buoni gay”.

Ellis, che ha la reputazione di estremista della mondanità, di titolare di grandi eccessi e di polemista iracondo, è durissimo con l’Alleanza gay e lesbiche contro la diffamazione, “organizzazione che predica tolleranza ma che prende a schiaffi tutti quelli che non sono d’accordo con lei” e che ignora “la maggioranza silenziosa degli omosessuali che disprezzano quelle stesse caricature”. “Ma dove sono – si chiede Easton Ellis nel finale del suo lungo editoriale che ha generato scandalo – quei gay che non vogliono essere un ‘esempio morale’? Quelli che non vogliono essere etichettati? Quelli che non fanno l’equazione gay=dignità? Quelli che non pensano sia obbligatorio sfilare per strada con il sorriso sulle labbra? La promozione di questo tipo di uomo gay da parte dei Guardiani dell’omosessualità politicamente corretta è qualcosa di devastante”.

© - FOGLIO QUOTIDIANO

di Giulio Meotti

Écrit par : MM | 17/05/2013

Mr Barbey, vous voulez être journaliste c'est très bien...

Mais si j'ai bien compris ce Mr Menoud a été durant dix ans un député du parti écologiste genevois...

http://www.mcge.ch/mcge/?p=94

Dès lors pourquoi attribuez vous sa dérive au seul MCG et non au parti écologiste genevois ?

Pensez-vous que le fait de passer sous silence (une partie des faits) son ancienne appartenance aux écologistes genevois pour ensuite mettre grossièrement l'accent sur le MCG soit une méthode qui puisse faire de vous un journaliste crédible ?

Très franchement votre amalgame est gros comme une maison, on lit à cent mètres que vous cherchez à tirer profit de l'aubaine de cette dérive... exactement comme ceux que vous dénoncez...


Bêlez avec les moutons est le plus sûr moyen de vous empêcher de devenir un grand journaliste...


Pourquoi n'avez vous pas dit Denis Menoud député mcg ancien député des verts, un des premiers députés écologistes de la Ville de Genève ?

Écrit par : quidam | 17/05/2013

Et dire que le triste individu Menoud est directeur pédagogique selon sa fiche de présentation sur le site web du Conseil municipal!!!

ça fait souci...

Écrit par : JMC | 18/05/2013

@Quidam
La nuance, puisque vous voulez chercher la petite bète, est que le MCG n'a nullement condamné les propos de D.M., bien au contraire, il a comme à son habitude rejeté la faute en bloc sur les "Bolchs" (j'imagine que ce doit être leur expression ?).
Si ce monsieur n'est plus chez les verts et est passé au MCG c'est probablement qu'il a pu y trouver sa véritable famille idéologique.

Écrit par : antoine | 18/05/2013

tiens,tiens ,tiens au royaume des écologistes l'odeur ressemble de plus en plus à du purin,que dis-je du méthane qui exhalé par de nombreux citoyens permet de regrette l'époque du lisier qui lui ne polluait pas et qui en plus permettait en riant d'ajouter après le vidage de la fossette,il va bientot pleuvoir
Et quand on sait les Témoins de Jéhova ardents écologistes,on est en droit de se poser de nombreuses questios,surtout que d'autres sectes les avaient devancé mais elles au moins ne privaient pas de bien vivre le peuple en entier.Elles laissaient même le droit de rire en mélangeant tous les genres dans les bistrots
Ces écoterroristes sont des puritains ni plus ni moins ,jaloux de tout le monde et surtout de ceux qui peuvent conserver leur liberté d'esprit ce qui est interdit au sein de toutes les mouvances sectaires
Et n'oubliez pas en temps de Pentecotes il fallait bien une Marie qui souffrit,occasion leur a encore été offerte afin de proner l'angélisme qui en résulte actuellement.Mais encore faut -il avoir soi-même été embrigadé dès la naissance pour sentir le piège à distance et pourtant si visible

Écrit par : lovsmeralda | 18/05/2013

@ antoine

Ce que je repproche à mr Barbey et à son talent naissant c'est d'avoir ici opéré un amalgame (mélangé deux choses)gratuitement... Et ce que manifestement vous mourrez aussi d'envie de faire...

Et ça c'est typiquement de la désinformation... Une volonté de jeter le discrédit pour jeter le discrédit...

D'autre part et pour élargir peut-être la lumière sur la position des uns et des autres, je vous rappellerai qu'il y a en ce moment une grande polémique à propos des positions du parti écologiste allemand dans les années 70 et qui défendait les relations sexuelles entre adultes et enfants (voir aussi le livre du trop connu député vert cohn-bendit qui explique qu'il laissait les enfants lui mettre la main dans le pantalon, heurk...)

En sommes nous pour autant à dire que tous les verts genevois, les péris socialistes qui les rejoignent sur bien des points sont TOUS des pédophiles en puissance ? Qu'a cet égard les partis socialistes et écologistes sont peut-être dangereux ? Non.

Pourtant c'est ce que vous-mêmes vous faites sur le plan de la méthode par rapport au mcg et à tous les citoyens qui les soutiennent, amalgame, généralisation, stigmatisation...

En ce sens vous n'êtes ici comme Mr Barbey guère différents de ce que vous voulez dénoncer...

Comme les autre vous bêlez comme un mouton, sans réfléchir, dénonçant de facto et de manière dogmatique le mcg comme si ce dernier n'avait pas des raisons d'être et des valeurs propres...

En ce sens, ceux qui sont au pouvoir vous remercient de ne rien apporter de plus à la démocratie et de jeter le discrédit sur elle.



Et de grâce ne supputez rien je suis peut-être plus gay que vous ne l'imaginez, et peut être moins mcg qque vous ne voudrez le croire...

Écrit par : quidam | 18/05/2013

@quidam,nul besoin d'habiter Genève ou la France pour savoir ce que représente exactement le parti des écologistes qui bassinent les nerfs de tout le monde.Surtout pour ceux nés en Suisse qui ont été éduqués dès leur naissance à pratiquer l'écologie recyclable à deux cent pour cent
Quand on sait le gourou Ecologiste Allemand des Verts avouer par devant caméra.je me retire ce ce mouvement car ils sont devenus beaucoup trop étatiques, on est soulagé que d'autres commencent enfin à voir clair et sans doute que madame Tatcher a fait beaucoup d'élus en Suisse surtout au sein de partis qui se disent protecteurs de la nature n'oubliant jamais de s'enrichir par derrière

Écrit par : lovsmeralda | 18/05/2013

Lovsmeralda à l'en croire, nous indique que les suisses nés en Suisse deviennent soupçonnables!:

"Surtout pour ceux nés en Suisse qui ont été éduqués dès leur naissance à pratiquer l'écologie recyclable à deux cent pour cent"

Lovsmeralda peut avoir été témoin de suisses adeptes de sectes mais dans ses errances comme ici, certaines deviennent pitoyables.

Écrit par : Pierre à feu | 18/05/2013

Signalons à Lovsmeralda qui fait son allusion culpabilisatrice de "suisses nés en Suisse" utilisateurs Rudolf Steiner, qu'en fait bon nombre d'élèves d'écoles RS genevoises sont des parents français en job genevois!!!

ici le sujet de Grégoire Barbey concerne les errances verbales de Denis Menoud, dont le fond n'a rien de sectaire mais tout de la réaction épidermique

Écrit par : Pierre à feu | 18/05/2013

@Pierre à feu,vous permettez que je rie,car socialement parlant j'aime mieux vous dire que l'écologie on la savait sur le bout des doitgs.Un pull était tricoté ensuite passé au suivant pour être démaillé et retricoté pour le suivant et finir en torchon à poussière .Si cela n'est pas de l'économie alors que dire de l'écologie actuelle qui plongera le monde dans le foutoir
Je n'avais pas pensé aux écoles Steiner,les anti sectes sont contre aussi,car faire manger des légumes non cuits mais souillés par des arrosages de la part de l'agriculteur d'a coté cela fait sourire nombre d'habitants de notre canton
A trop jouer sur les terme en inventant de nouveaux mots ,franglais novlangue et je ne sais trop quoi d'autre,pour finir on ne prend plus personne au sérieux et encore moins des gens qui pensent écologie en dépensant bien plus que ce que leur porte monnaie leur permet mais adeptes du crédit et sur le
dos des travailleurs,c'est tellement facile!
Pour en revenir a l'école Steiner je ne ne sais pas le nombre d'élèves Suisses,mais je sais qu'ils ne sont pas tous d'origine étrangère

Écrit par : lovsmeralda | 19/05/2013

Les commentaires sont fermés.