Gregoire Barbey

17/07/2013

Nicolas Sarkozy: le très probable retour

Chronique littéraire, 17.07.13

9782754054805_large.jpg

Nicolas Sarkozy, chronique d'un retour impossible?
Paru aux éditions First en juin 2013. 231 pages.


Nicolas Sarkozy a récemment fait parler de lui involontairement à la suite du refus par le Conseil constitutionnel de rembourser les 11 millions d’euros de sa campagne présidentielle en 2012. Mais ces apparitions épisodiques dans les médias français sont-elles de véritables hasards? Pas selon Thomas Guénolé, qui explique dans son livre Nicolas Sarkozy, chronique d’un retour impossible? paru aux éditions First en juin 2013, comment l’ancien président a mis en place une stratégie de communication très élaborée pour simuler son absence médiatique, tout en laissant planer son ombre sur la vie publique française.

 

Sur 231 pages, le politologue Thomas Guénolé remet en perspective les récents événements qui ont défrayé la chronique, de la crise interne à l’UMP au vote-sanction des français à l’égard de Nicolas Sarkozy. Et raconte comment celui que François Hollande a qualifié d’omniprésident réalise un sans-faute dans sa stratégie de retour. Veut-il réellement reconquérir l’Elysée? Cela ne fait aucun doute pour l’auteur. La crise de leadership à l’UMP en est la preuve: en permettant indirectement à Jean-François Copé de remporter d’une courte avance la présidence du parti contre l’ancien Premier ministre François Fillon, Nicolas Sarkozy a réitéré ce qu’il avait déjà fait lors de son élection à la tête de l’Etat français. Il a privé son parti d’un véritable leader.

 

En 2007, il avait déjà réalisé cette manœuvre, en transformant les statuts de l’UMP, empêchant ainsi qu’un nouveau leader puisse prendre sa place, tout en limitant l’influence du poste de secrétaire général. Fin 2012 donc, rebelote. Nicolas Sarkozy laisse entendre à ses lieutenants qu’il est favorable à l’élection de Jean-François Copé, ce qui suffit à leur donner l’envie de l’aider à parvenir à la tête de l’UMP. En agissant ainsi, raconte Thomas Guénolé, l’ancien chef de l’Etat s’assure le soutien des militants, puisqu’aucun autre leader peut prétendre à devenir la nouvelle locomotive du parti, et donc du «peuple de droite». De stratégie en stratégie, le politologue offre un essai visionnaire, où la politique est intelligemment décortiquée, et mise en contexte.

 

Une excellente pioche donc, qui ravira tous ceux qui apprécient Nicolas Sarkozy, et donnera aux autres, le temps d’une lecture, une perception différente d’un personnage qui ne laisse personne indifférent. Et à la lumière de ces lignes, le doute ne peut décemment subsister: d’une façon ou d’une autre, l’omniprésident fera son retour pour l’élection de 2017. D’ailleurs à ce propos, Thomas Guénolé conclut son ouvrage ainsi: «Reviendra-t-il dans la vie politique? Cette question-là n’est guère sérieuse: pas de retour quand on est jamais parti».

 

Grégoire Barbey

08:59 Publié dans Air du temps, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

D'ici 2017, je compte fort sur quelques hommes forts pour démentir ce livre.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/07/2013

On ne peut que craindre le retour de Sarkozy. Il a fait son temps. De plus, les annonces de candidatures largement anticipées (l'élection présidentielle se tiendra en 2017...) ne riment à rien, sinon à occuper le vide ambiant.

Sarkozy a été chassé par les électeurs de la République. Tant mieux.

Écrit par : Déblogueur | 17/07/2013

Les commentaires sont fermés.