Gregoire Barbey

19/07/2013

La communication façon private joke du PDC

A chaud, 19.07.13

970071_117773455062843_146491122_n.jpg1002548_118142265025962_1366863016_n.jpg1013578_118005805039608_1535379268_n.jpg

Page Facebook du PDC. Le parti s'essaie à une communication plus légère.
Mais n'est-ce pas trop «private joke» pour le citoyen lambda?

 

La communication du Parti démocrate-chrétien (PDC) sur les réseaux sociaux prête à sourire… jaune. La page dédiée à la section genevoise en vue des élections cantonales du 6 octobre prochain affiche régulièrement des images caricaturales (cf. ci-dessus). A vrai dire, je ne comprends pas très bien la démarche. Faire rire les électeurs, pour autant qu’ils se rendent sur la page du PDC? Ou démontrer concrètement l’absence d’idées du parti, qui préfère donc surfer sur la polarisation plutôt que d’apporter des solutions concertées pour Genève? D’autres questions se posent. Quelle entreprise de communication a été mandatée pour réaliser ce travail? Les instances dirigeantes du parti sont-elles satisfaites? En tout cas, ça n’apporte absolument rien à la démocratie…

 

Le PDC est dans une situation particulièrement compliquée à Genève. Réussira-t-il à convaincre au moins 7% des électeurs? La question peut se poser… les récents événements qui ont déchiré la formation politique de l’intérieur ne sont pas passés inaperçus dans l’opinion publique. Il va donc falloir convaincre au-delà des caricatures et de la polarisation. Oui c’est amusant, bon enfant, et probablement que cela fait rire les personnes engagées en politique qui tombent sur ces images. Mais le citoyen lambda, qui a déjà tant de peine à glisser son bulletin dans l’urne, est-ce qu’il trouve ça vraiment pertinent? Je m’interroge. Genève a besoin d’un centre fort, sans aucun doute. Il est donc dans l’intérêt du canton que le PDC se maintienne à son niveau actuel, ou progresse. Mais pour l’heure, je ne suis pas convaincu qu’une telle stratégie de communication porte ses fruits pour la formation orange…

 

Grégoire Barbey

14:29 Publié dans Elections du 6 octobre, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.