Gregoire Barbey

02/04/2014

Jornot-Bayenet: fermeté remise en question

Jornot-Bayenet.jpg

BRUT DE DÉCRYPTAGE – L’élection du procureur général de la République à Genève a ceci de particulier que tous les médias en parlent tout en demeurant prudents: le seul candidat faisant face à Olivier Jornot en la personne de Pierre Bayenet n’aurait à les lire aucune chance de faire un score honorable. A l’exception du Courrier qui soutient officiellement sa candidature, les différents supports médiatiques adoptent une position de scepticisme. Ils ont probablement raison, Pierre Bayenet ne créera pas la surprise en se faisant élire au poste actuellement occupé par son adversaire électoral. Si l’on désire toutefois aller plus loin dans l’analyse et faire fi de ce rapport de force inégal, on peut sans doute évaluer la situation différemment. A l’heure où Genève connait une crise sans précédent du milieu carcéral (le taux d’occupation de Champ-Dollon fluctue au-delà de 200%), le candidat d’Ensemble à Gauche apporte à lui seul une véritable proposition de rupture avec le système actuel. Décrit par ses opposants comme un idéologue ne faisant preuve d’aucun réalisme, Pierre Bayenet ne se laisse pas pour autant défaire. A ce titre, il est intéressant de revenir sur le dernier débat où se sont affrontés les deux candidats à la magistrature suprême. C’était dimanche 30 mars à l’émission Genève à Chaud (animée par Pascal Décaillet). (...)

Vous désirez en lire plus? Consultez mon nouveau site internet en cliquant ici.

12:14 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.