Gregoire Barbey

02/06/2014

Le 1er juin, les autorités et les gueux

 

10426432_10152139127248008_35912816_o.jpg

Bicentenaire du rattachement de Genève à la Confédération. Scène incroyable
ce week-end lors de la célébration du débarquement des confédérés à Genève en 1814.


J’annonce immédiatement la couleur: j’ai été convié, vendredi et samedi, aux événements réservés aux autorités. Dès lors, chacun jugera de la pertinence de mon propos. Je désire toutefois m’associer à tous les citoyens qui, d’une manière ou d’une autre, ont été déçus par l’organisation des célébrations du bicentenaire du rattachement de Genève à la Confédération. Il y a de quoi. Je n’étais pas présent dimanche pour la commémoration du débarquement. J’ai cependant reçu des photos qui valent toutes les paroles les plus sages. Tout au long de ce week-end de festivités, il y avait d’un côté les privilégiés et de l’autre le bas peuple, celui qu’on laisse s’agglutiner tout autour du carré saint où siègent les grands esprits du canton et du pays.

 

Evidemment, il me faut être honnête: j’ai moi-même passé un excellent moment samedi. Je serais malhonnête d’affirmer le contraire. Je ne veux en aucun cas donner l’impression que je crache dans la soupe, ce n’est pas ma démarche. Je m’interroge, et je pense qu’il est nécessaire de le faire, sur la pertinence d’organiser une commémoration publique si les infrastructures mises en place ne servent pas à faire profiter à l’ensemble de nos concitoyens les petits plaisirs de la minorité au pouvoir. Ayant été invité, je n’ai pas pu me promener sur les quais pour constater moi-même qu’il était impossible de suivre les festivités réservées aux autorités. Ce n’est qu’après le témoignage, notamment dans le courrier des lecteurs de la Tribune de Genève, de quelques citoyens mécontents, que j’ai compris l’ampleur du problème.

 

D’un côté, les privilégiés, les «élites», comme les qualifieraient certains partis, et de l’autre, les gueux, le peuple, celui qu’on ne veut pas avoir à ses côtés, mais qui nous a quand même placé dans ce rôle tout à fait agréable. On voudrait donner des armes au MCG et à l’UDC qu’on ne s’y prendrait pas mieux! Ces formations politiques auront tout le loisir de dénoncer le comportement des autorités, de crier au loup et d’enfoncer le clou. Ils auraient tort de se priver quand on leur tend la perche. C’est quand même dommage qu’il faille à nouveau mettre en exergue une certaine déconnexion entre les élus et les citoyens. Ces derniers auraient sûrement souhaité faire partie des festivités dans leur ensemble, et on ne peut leur en vouloir. Après tout, c’était une commémoration patriote, et probablement que bon nombre de nos concitoyens souhaitaient pour l’occasion se mêler aux élus pour communiquer leur fierté d’être Genevois, et plus largement d’être Suisses.

 

D’une certaine façon, ce week-end, on leur a retiré leur nationalité l’espace de quelques heures. Ils n’étaient pas des citoyens suffisamment bien mis pour faire partie des spectateurs des véritables festivités. Cela rappelle à la fois l’Ancien Régime et la Rome antique. Du coup, on ne peut qu’inviter les organisateurs à remettre en question leurs décisions pour les prochaines dates de la commémoration (qui s’étend jusqu’en 2015) et éviter de commettre la même erreur. Ce serait déjà une bonne chose. Mais peut-être que c’était volontaire et que les gueux n’ont rien à y faire.

 

Grégoire Barbey

 

10412117_10152139127183008_1016263940_o.jpg

10:51 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | | |

Commentaires

Fêtes du Bicentenaire: avez-vous reçu le programme ?


Il n'est pas habituel de retranscrire une conversation sur Facebook dans mon blog...

Mais cette fois, il me semble important que mes « autres suiveurs » puissent aussi prendre part à ce débat :



> Oui j'ai reçu le programme de la part d'une gentille mamie assise à mes côtés pendant qu'on mangeait une saucisse, sinon rien vu..!? Heu...p'tit détail 6.- le verre 1dl de rosé....abusé!!!

> Que dale ! rien que puic !

> Même pas au CM ni sur CMNET ! un comble pour un élu du peuple !

> non..suis dans une commune, je ne sais pas si ça change, mais la COM n'était pas bonne...une affiche avec 1 cuisto dans l'eau ça ne me parle pas...bien dommage car ils ont fait bp de choses....!

> 3 jours de PC à poser des barrières et autres bricoles dans une complète désorganisation et n'a même pas reçu de programme ! Je ne savais pas non plus qu'Aloan jouait hier soir à Baby plage !

>Rien a l'école et vice Genève indépendante.

> J'espère qu'ils feront mieux pour le 300ème ! quoi que je m'en fous un peu !

> Carouge rien reçu !!! mais c'est pas les 200ans de la République et canton de Genève ??? à moins que les programmes aient été distribués seulement dans les nouvelles zones de l'Utopique grand Genève, pour leurs faire connaître nos spécificités, mœurs et coutumes depuis 200 ans ???

> Pour le Grand-Genève, rien reçu (en tout cas rien dans le Pays de Gex je ne peux pas dire pour le canton de Vaud ou la Haute-Savoie)

>l'organisation et la communication ........ désastreux ! Cherchez à qui cela a été confié et tenez-moi au courant !

>Rien du tout...Mes enfants CO et primaire n'ont rien reçus! Pas la moindre info!

> De plus rien pour nos "visiteurs"
Que fait l'Office du tourisme ?

> On se le demande...

> réservé aux élus.

> Le bicentaire ? Jamais entendu parler... C'est quand, quelqu'un est au courant ? Personne ne dit jamais rien, sur FB .

> Aucune info non plus dans ma boîte eaux-vivienne... La seule raison pour laquelle j'ai su qu'il y aurait qqchose, c'est parce que les fētes "ville est à vous" n'auront pas lieu en juin cette année, à cause des festivités du bicentenaire.

> Et les personnes en situation de handicap y ont-elles été particulièrement intégrée?

Dans un pays ou la seule "révolution" qu'il n'y a jamais eu était une "révolution" bourgeoise, pourquoi s'étonner?

Poursuivre sur FB :https://www.facebook.com/charly.schwarz

Écrit par : Charly Schwarz | 02/06/2014

Si cela peut se comprendre pour des questions de sécurité notamment le samedi, en raison de la présence du Président de la Confédération et des autorités des 26 cantons (et demi-cantons), le 1er juin a toujours été une commémoration ouverte (certes avec des gradins pour les officiels)... ne pas l'avoir fait l'année du 200e a été un geste négatif à l'encontre de la population.

J'ose espéré qu'il l'a été pour des raisons de logistiques, de place à disposition en raison de l'infrastructure pour le spectacle...

Écrit par : Philippe C. | 02/06/2014

Bon, ben n'importe comment, les gueux - et les autres d'ailleurs - n'étaient pas obligés d'y aller. C'est un peu comme le tennis, on voit mieux à la télévision qu'au stade, suaf qu'ici, il n'y avait pas de retransmission je crois. Et en plus, il faisait beau, donc un samedi au soleil, loin de la foule... Le rêve.

Écrit par : Déblogueur | 02/06/2014

Merci pour vos commentaires; effectivement c est une honte; il aurait pu mettre un écran géant ou des haut parleurs, avec d autres gens " du peuple " nous avons fait part de nos doléances a M.Maudet personnellement . Je trouve déplorable vis a vis aussi des touristes. Mais le mal est fait! D un côté les nantis et de l autre le petit peuple !!! Il serait grand temps que certains politiciens redescendent sur terre et pas uniquement qq mois avant des votations. Pour répondre à Déblogueur, vos commentaires sont un peu facile. Il faisait beau et si il y avait autant de monde, c'est que ces personnes, tout comme moi, avont penser pouvoir participer entièrement à la fête, tout comme le samedi avec le cortège.

Écrit par : Danièle C. | 02/06/2014

Franchement je trouve ce billet inutile... Dans toutes les manifestations il y a une partie "public" et une partie "autorités"...
Croyez-vous que le défilé du 14 juillet soit différent ? Il y a également l'estrade pour M. Hollande, ses ministres et invités et la foule reste sur les boulevards....
Par contre ce qui me frappe, c'est votre glissement, Grégoire, vers une certaine intelligentsia mainstream, parfaitement illustré par l'évolution de vos photos illustrant le blog.
L'adolescent rebelle a perdu ses mêches, pris des kg, porte désormais cravate avec manteau et trinque dans les apéros avec "les beaux".
Votre plume reste excellente par ailleurs mais svp ne perdez pas votre capacité à une critique salutaire et étayée. Ce serait dommage.
Bien à vous
AP

Écrit par : A. Piller | 02/06/2014

Tout à fait d'accord !
"On voudrait donner des armes au MCG et à l’UDC qu’on ne s’y prendrait pas mieux!"

Écrit par : ruhal floris | 03/06/2014

Dans le même ordre d'idée, il est intéressant de voir que ces espaces "publics" ont été vendu par nos autorités à des "concepteurs" connus aussi sous l'appellation contrôlée :"événementiels" qui les ont revendus à prix d'or notamment aux cultivateurs du canton et cela, au mois d'Avril, ce qui pour un événement de cette importance, fait preuve d'un sens de l'anticipation digne d'une Genferei.

Écrit par : Claude-Alain Chollet | 04/06/2014

Les commentaires sont fermés.