Gregoire Barbey

23/02/2017

Régularisation de la bêtise immonde

La droite nationaliste n’a pas de mots assez durs pour qualifier la régularisation de 5000 personnes en situation d’illégalité à Genève, mesure autorisée par le Conseil fédéral après d’âpres négociations entre Genève et la Confédération pendant plusieurs années. Les thuriféraires de l’identité sacrée y vont de leurs remarques médiocres, agitant les bras tels des épouvantails déchiquetés par les corbeaux. Ici, le conseiller national Yves Nidegger (UDC/GE) se demande combien de déplacés occasionnera la régularisation de ces sans-papiers. Là, la conseillère nationale Céline Amaudruz (UDC/GE) écrit sur une fâcheuse plateforme facho toute la haine qu’elle pense des étrangers, forcément appelés à se multiplier en Suisse à cause de Pierre Maudet, qu’elle surnomme Pierre le débonnaire. Vains propos d’une pensée mise en bière. Rien de très surprenant de la part de ces gens dont le fonds de commerce politique demeure encore et toujours la stigmatisation de l’autre.

Cela ne prêterait même pas à réaction si les odieuses paroles de ces personnes à l’identité frustrée ne trouvaient pas un écho grandissant au sein de la population. La Confédération et Genève ont décidé d’accorder une existence légale à des gens qui vivent et travaillent ici depuis plusieurs années. Les intellectuels de la pensée isolationniste préfèrent quant à eux fermer les yeux sur ces situations, en appelant pour leur propre gloriole au respect de la loi, à des sanctions contre les entreprises qui engagent ces sans-papiers et à davantage de fermeté contre l’immigration massive. Certains n’hésitent pas à voir dans cette mesure les stigmates de la théorie saugrenue du Grand Remplacement. Comme si cette courageuse décision des autorités avait vocation à distribuer le passeport suisse au rabais, ce que suggère dans sa prose nauséabonde la conseillère nationale UDC Céline Amaudruz.

La xénophobie assumée de ces élus est véritablement navrante. Mais là où il y a de la carcasse, il y a des hyènes.

Grégoire Barbey

20:48 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (35) |  Facebook | | | |

Commentaires

Nous avons en Suisse des travailleurs de l'Est qui touchent près de 300.- euros par mois à plein temps, dans le transport par exemple, et ça, ça ne pose aucun problème à la gauche! Des chauffeurs livreures polonais avec des petites camionnettes que l'on voit partout en Suisse avec un couchage au dessus de la cabine de conduite! J'espère que tu auras à coeur de dénoncer ça "camarade!", ou c'est réac de le faire?

Écrit par : Dominique Degoumois | 23/02/2017

Une fois intégrés, et montrés qu'ils sont utiles au pays, l'Etat ne cherche pas à être généreux, mais à récupérer des impôts.

La population en grande partie ne comprend pas cette générosité parce qu'elle s'inscrit dans la continuité de la tolérance d'actes de personnes illégales qui enfreignent les lois.

L'Allemagne a compris cela trop tard. Elle a accueilli beaucoup de migrants, et maintenant le gouvernement est poussé à respecter la loi pour calmer les citoyens. Elle doit expulser sans état d'âme ceux qui n'ont pas le droit de rester dans le pays.

Le citoyen suisse serait plus généreux, si la Suisse appliquait rigoureusement les lois d'expulsion pour les personnes qui n'ont pas de permis.

En d'autre temps, ce projet aurait été vu comme "normal". Actuellement, l'exaspération grandissante d'une partie de la population fait de ce projet un projet maladroit.
La mise en avant de ce projet aurait dû être mis en parallèle avec des mesures fortes pour expulser les personnes illégales. L'absence d'accord de renvoi avec le pays d'origine, n'est pas un motif valable pour le citoyen.

Tant que les citoyens pensent que l'Etat est dépassé par l'immigration, et donc ne prend pas des mesures à la hauteur de l'enjeu, ce genre de projet passe mal.

A chaque fois qu'on crispe la population, c'est l'humanisme de celle-ci qui se dissolve. Et des voix qui s'envolent pour le populisme.

Écrit par : motus | 24/02/2017

Bon, maintenant que vous avez craché tous les mots clés bien convenus: Haine, fachos, xénophobes... On peut éventuellement commencer a réfléchir:

Vous ne voyez pas le moins du monde un aspect de prime a la délinquance dans cette décision ? C'est pourtant ce que dit la gauche de chaque amnistie fiscale.

Vous n'y voyez aucune injustice et inégalité de traitement envers les étrangers qui ont dus quitter la Suisse en acceptant de respecter les lois plutôt qu'entrer dans la clandestinité ?

Aucune chance que ce soit un véritable appel a plus d'immigration illégale ?

Et pour la suite qu'est ce qu'on fait ? On laisse gonfler le nombre de nouveaux résidents illégaux encouragés par la perspective de la prochaine campagne de régularisation ?

Un minimum d'analyse journalistique plutôt que grossièrement bêler au facho vous grandirait un peu.

Écrit par : Eastwood | 24/02/2017

"vous avez craché tous les mots clés bien convenus"

Il les traite même d'intellectuels, c'est dire...

Écrit par : Patatra | 24/02/2017

Personne n'est en mesure de démentir le réalité du plan Kalergi suivi de la théorie du Grand Remplacement

sans pour autant, bien entendu, être hostile à la naturalisation de personnes établies depuis plusieurs années en notre pays comme en d'autres.

L'islam prenant sans cesse plus d'ampleur avec en France les mosquées poussant comme des champignons n'est pas, ECRITS et CHARIA, compatible avec les Droits de l'homme, de la femme et de l'enfant...

sans escamoter ou occulter les ignobles sanglants abattages rituels, y compris ceux du judaïsme, la terrible souffrance animale.

A propos des abattages rituels ou autres sacrifices sanglants, par le prophète Osée, cette belle parole de la Divinité ou attribuée à Elle: "Je ne veux pas des sacrifices sanglants, je veux des cœurs repentants."

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/02/2017

Pendant des années, ces personnes ont trouvé du travail au noir, parce qu'une nounou ou une femme de ménage coûte moins cher si on ne doit pas payer les charges sociales. Les gens vont donc partir à la recherche d'une nouvelle population de sans papiers qui travailleront au noir. C'est le phénomène de l'appel d'air et du cercle vicieux.

Les autorités demandent au nouveaux régularisés de donner le nom de leur(s) employeurs. Vous pouvez être certain qu'il n'y aura aucun amnistie ni indulgence envers les personnes qui ont donné du travail pendant des années. C'est ce genre de scénario qui conduit les gens dans les bras de l'extrême droite.

Les lois doivent s'appliquer à tous de façon égale et objective. Les personnes diplômées qui viennent de pays développés doivent faire une demande de permis, pourquoi y aurait-il un traitement de faveur pour les uns et pas les autres.

Je vais donc circuler sur les trottoirs avec mon vélo et ne pas mettre de laisse à mon chien (ni ramasser les crottes) et je demanderai à la gauche de prendre ma défense, au nom de la lutte contre l'Etat policier facho, OK?

Écrit par : Arnica | 24/02/2017

Bête immonde ? J'ai entendu un conseiller national PLR hier aux infos qui dénonçait les dérives probables de ce test genevois.
Votre posture anti UDC semble vous aveugler et ne fait que confirmer qu'un journalisme de qualité implique une distance qui vous fait défaut.
Mais, comme je le relevais dans un précédent commentaire, tant que votre rayon de nuisance se limite à votre blog, personne ne s'en offusquera.

Écrit par : Pierre Jenni | 24/02/2017

"La population en grande partie ne comprend pas cette générosité "

Ca en fait, on n'en sait rien. A ma connaissance, nous ne disposons d'aucune donnée objective sur l'opinion, ou plutôt les opinions, de la population à l'égard de Papyrus, et sur la façon dont elles se distribuent. On sait qu'il y a des mécontents, qui s'expriment notamment ici, mais comme ceux-ci ont tendance à vociférer plus que les satisfaits ou les indifférents, il faudrait appliquer un facteur de correction réductif pour estimer leur importance réelle. Seulement, je n'ai aucune idée de la façon précise de procéder, et ni vous non plus j'imagine...

Écrit par : Patatra | 24/02/2017

On s'en fout de ton "facteur correctif" patata, il n'a ni utilité ni existence !

Tout ce qui compte ce sont les bulletins des prochains votes, et la c'est un pour un, sans facteur correctif inventé par un arriéré mental.

Écrit par : C. Martel | 25/02/2017

"un arriéré mental."

Moi aussi, j'ai beaucoup d'estime pour vous.

Écrit par : Patatra | 25/02/2017

Geneve est un petit royaume, peut-etre que cinq mille d`un coup, c`est pousser le bouchon un peu loin. D`un autre coté, Maudet a raison de penser a l`avenir car sans apport extérieur le canton risque de se faire vite des cheveux blancs. Certains n`accepteront jamais que Geneve soit devenue multiculturelle, sans qu`on sache si c`est la couleur de peau qui les rend furax ou le fait qu`ils n`aiment pas trop les jeunes en général. Tout ca fait le bonheur de quelques politiciens d`extreme-droite nostalgiques des temps ou Geneve se barricadait derriere ses épaisses murailles.

Écrit par : Jean Jarogh | 25/02/2017

@JJ

Genève a depuis longtemps près de la moitié de résidents étrangers, et un parfum de diversité: On y croise des gens de toutes ethnies et on peut bouffer de la cuisine du monde entier.

Mais ce n'est pas du multiculturalisme, ni a Genève, ni nul part ailleurs, simplement parce que le multiculturalisme n'existe pas. Il ne peut y avoir qu'une seule culture dominante, et a Genève c'est la culture occidentale.

Culture occidentale qui soit dit en passant a une forte tolérance a la diversité par rapport a d'autre culture. Comme on dit, on peut imaginer quelques femmes voilées parmi une majorité de femmes en minijupe, mais on ne peut pas imaginer quelques femmes en minijupe parmi une majorité de femme voilées.

Donc rien a voir avec des considération de couleur de peau ou d'épaisses murailles du moyen-age, il faut juste se battre pour que la culture dominante reste la notre et ne fasse pas de concessions sur ses valeurs fondamentales, qui j'en suis sûr sont aussi les vôtres.

Écrit par : Eastwood | 25/02/2017

@Jean Jarogh

Et si vous nous parliez de la Roumanie. C'est bien là que vous demeurez non!

Écrit par : Milou | 25/02/2017

"Eastwood", le multiculturalisme c`est la diversité des cultures et des langues au sein d`une société donnée, en l`occurrence Geneve. Il est bien normal que ceux qui se sont construit dans la tete une muraille qu`ils appellent "culture dominante" ne veuillent pas voir cette réalité mais c`est leur probleme. Heureusement, c`est une minorité de la population, composée notamment de retraités que certains politicards d`extreme-droite s`amusent a terroriser avec l`épouvantail des islamistes violeurs de femmes blanches. Histoire d`éclairer votre lanterne, il n`y a pas de "culture dominante" la ou regne la diversité, mais des etres humains qui vivent ensemble et s`enrichissent les uns les autres avec leurs identités respectives.

Écrit par : jean jarogh | 25/02/2017

"Milou", actuellement je vis en Hongrie. Un Genevois qui voyage, ca vous donne de l`urticaire?

Écrit par : jean jarogh | 25/02/2017

@JJ

Et bien c'est là ou vous vous planté.

La culture dominante c'est celle qui dit que le jour férié est le dimanche et pas le vendredi. La culture dominante dit que les femmes ont les même droits que les hommes, etc... Et il ne peut pas y avoir de république islamique qui cohabite sur le même territoire qu'une démocratie laïque.

Dommage qu'il faille vous le rappeler.

Écrit par : Eastwood | 25/02/2017

" la ou regne la diversité, mais des etres humains qui vivent ensemble et s`enrichissent les uns les autres avec leurs identités respectives."
Le pauvre type a encore frappé! Exemples d'enrichissements:
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/25/suisse-violence-et-terrorisme-des-musulmans-menaces-de-mort-et-tabasses-par-dautres-musulmans/
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/25/67127/
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/23/trump-is-right-swedens-embrace-of-refugees-isnt-working/
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/22/la-police-apres-les-emeutes-de-rinkeby-nous-avons-tire-sur-les-lanceurs-de-pierres/
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/21/arabie-saoudite-des-scientifiques-admettent-que-la-femme-est-un-mammifere-mais-pas-un-humain/
"Régularisation de la bêtise immonde", titre bien trouvé, mais pas sur la bonne cible. Il y en a qui sont bons pour l'asile... psychiatrique.
Pas de doute, le pauvre type est stipendié par Riyad... à moins que ce soit le Qatar. On comprend dès lors pourquoi il parle "d'enrichissement" (personnel, certainement!).
http://www.moliere.com/fr/bonte-berengere-la-republique-francaise-du-qatar-9782213702285.html

Écrit par : Charles | 25/02/2017

«il faut juste se battre pour que la culture dominante reste la notre et ne fasse pas de concessions sur ses valeurs fondamentales»

C’est ce que la droite cnservatrice plaide depuis toujours.

«on peut imaginer quelques femmes voilées parmi une majorité de femmes en minijupe, mais on ne peut pas imaginer quelques femmes en minijupe parmi une majorité de femme voilées.»

Et ici, c’est le corollaire de ce qui est plaidé plus haut.

Et tant que ces fondamentaux ne sont pas garantis, attendez-vous à un rude combat entre vous et ceux que vous désignez de votre vocabulaire «pipi, caca, culcul», qui ne touche même pas celle qui qui devrait faire bouger l’autre.

Écrit par : petard | 26/02/2017

Estwood, vous confondez culture et lois. Les lois qui, a Geneve, régissent par exemple l`égalité entre les genres et les jours fériés sont acceptées par les différentes cultures qui y vivent ensemble et qui participent meme apres quelque temps a la législature comme citoyens, magistrats ou politiciens. C`est pour cela aussi qu`il est important d`intégrer au plus tot les nouveaux arrivants comme le fait Maudet et c`est grace a cela que les lois peuvent évoluer en harmonie avec les valeurs d`une communauté, par exemple vers encore plus d`égalité entre les genres (égalité aujourd`hui encore incomplete). Arretez de phantasmer avec vos histoires de méchants barbus islamistes qui ne sont qu`une toute petite minorité que la grande majorité des musulmans rejette et qui sont d`ailleurs en train de se faire exterminer par des armées musulmanes.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

@JJ

In fine les lois sont édictée par la culture de la communauté dominante, et il y en a une en particulier qui sait très bien les changer rapidement pour leurs donner un gout halal.

@Petard

Ne pas faire de concessions sur ses valeurs fondamentale est un truc de droite conservatrice ?

Ah vraiment, parce que vous vous seriez prêt a négocier vos libertés fondamentales, la démocratie, l'égalité des sexes, les droits de l'homme, etc ?

Écrit par : Eastwood | 26/02/2017

Non Eastwood, les lois dans la Geneve démocratique ne sont pas "édictées par la culture de la communauté dominante" mais -dans la mesure ou l`extreme-droite n`est pas une force politique déterminante- par des citoyens conscients de la culture résultant de la diversité locale. Ce n`est que dans les sociétés fermées a la diversité (et du meme coup, souvent, a la démocratie) qu`une elite dominante détermine dicte une culture dominante et une législation sur mesure. L`ouverture de Geneve poserait probleme si la diversité locale acquérait une forte composante antisociale mais cela ne pourrait se faire que si l`on acceptait n`importe qui en n`importe quelle quantité. Tous les extrémismes sont toxiques, celui qui enferme les esprits derriere des préjugés et aussi celui qui ouvrent les portes toutes grandes a n`importe quoi.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

>>> Non Eastwood, les lois dans la Geneve démocratique ne sont pas "édictées par la culture de la communauté dominante"

Bien sûr que si puisque le législatif est élu par la communauté dominante, pourquoi vainement arguer contre une évidence.

Écrit par : Eastwood | 26/02/2017

"ses valeurs fondamentales" "Eastwood dixit..

Lesquelles ?

L'Holocauste des juifs ?
Le génocide des populations pré-colombiennes et le spoliation de ses terres ?
Le génocide des populations australiennes et le spoliation de ses terres ?
Und so weiter ?

Culture dominante. En effet.

Écrit par : Westwood | 26/02/2017

Eastwood, une grande (de plus en plus grande) partie des électeurs genevois sont des immigrés de premiere, deuxieme ou troisieme génération etils ne votent pas souvent pour des zozos de l`extreme-droite car sont souvent multilingues-multiculturels et apprécient Geneve justement pour sa tolérance et son ouverture d`esprit. C`est du fantasme, votre "culture dominante", a Geneve ca n`existe pas en dehors des limites du QG de l`UDC.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

Mais JJ, la question n'est pas de dire si c'est bien ou mal, ni si c'est de gauche ou de droite... C'est simplement un fait partout dans le monde, y compris a Genève, que la culture dominante locale y impose ses lois.

@Westwood: Tes références dates de 70 ans, 200 ans et 500 ans, faudrait les rafraichir un peu. Et la culture dominante n'est pas toujours et partout la culture occidentale, il y a aussi les barbus et leurs joyeuses lapidations, le bolchevisme et ses déportations de masse, les Mayas et leurs délicieux sacrifices humains, les samouraïs qui testaient sur les prisonniers le tranchant de leur katana...

Écrit par : Eastwood | 26/02/2017

Westwood, par "valeurs fondamentales de la culture dominante", l`extreme-droite entend plutot des trucs du genre phobie du métissage génétique et culturel, élitisme, phobie du changement, censure des moeurs (notamment de l`homosexualité), anti-féminisme, anti-intellectualisme, nostalgie d`un age d`or imaginaire et tutti quanti.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

Eastwood, votre "culture dominante", a Geneve qui est une ville de grande diversité culturelle, c`est justement la diversité culturelle.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

Eastwood, ca va peut-etre vous étonner mais je vous aime bien parce que vous etes un type intelligent avec qui on peut parler sans se balancer des bouteilles sur la tete. En fait, vous n`etes pas un fanatique, seulement un gars qui veut la paix chez soi et qui veut pas que ses impots soient dépensés a nourrir des faux réfugiés, des vrais talibans et autres fantaisies neo-libérales. La-dessus on est d`accord, pour le reste on n`a pas tout-a-fait la meme vision des choses mais finalement c`est tres bien comme ca.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

Mais oui, on y arrive, la culture dominante a Genève n'est effectivement pas l'extrême droite. D'ailleurs qui a amené l'extrême droite dans cette discussion
? Pas moi il me semble.

Non la culture dominante a Genève, et en Europe, est un mélange post 68 et néo libérale intégrant divers valeurs, et comme toute culture dominante elle fait tout pour imposer ses valeurs en considérant que c'est pour le plus grand bien de tous, et sans forcement tenir compte de la volonté populaire.

De nouveau c'est simplement une évidence, et je trouve assez comique que le simple fait de le dire semble me faire percevoir comme un extrémiste de droite, antiféministe, contre l’avortement, raciste etc... Ce serait facile d'en rire, mais malheureusement c'est un sérieux problème quand ça devient le mode de pensée unique de toute une génération snowflakes qui ne supporte aucune argumentation si on ne bêle pas avec eux.

Écrit par : Eastwood | 26/02/2017

Eastwood, la je vous trouve injuste. La tolérance et l`ouverture genevoises n`ont a mon avis rien a voir avec le cocktail marxisme, maoisme, flower power et gauche caviar de mai 68, représenté par un barjo opportuniste comme Cohn-Bendit. C`est beaucoup plus simple que ca et ressemble plutot a "vivre et laisser vivre" sur fond de liberté de pensée, de culte et bien-sur d`entreprise avec un haut niveau de vie du fait d`une bonne redistribution des richesses et de l`absence de corruption politique significative. Vous devriez mieux apprécier votre chance de pouvoir vivre dans un pareil endroit.

Écrit par : jean jarogh | 26/02/2017

Ooooh bien sûr Eastwood, "mes références" datent déjà d'au moins 70 ans.. Depuis la culture occidentale s'est rachetée une conduite exemplaire et a expiée de tous ses péchés affreux. La culture occidentale est "born again", c'est cela?
La guerre de l'Algérie, celle du Vietnam avec ses bombardements dépassent en volume et puissance ceux de l'ensemble de la dernière "Grand Guerre" et compris des pays comme le Laos et le Cambodge qui n'avaient rien demandé, und so weiter, ce n'est rien, n'est ce pas?

Und so weiter signifie que on te demande de considérer la suite, comme déjà dit dans mon post précédant et que tu ne fasses pas plus l'idiot que tu ne l'est pas. Tu ne voudrais pas comme même que je fasse ton instruction sur ce qui se passé depuis "mes références".. Et il y a beaucoup.. n'est-ce pas?

Il est inutile de pour contrer la réalité de te plaindre qu'on te traite de facho et autres amabilités. Tout ce qu'on te demande est de rester objectif. C'est tout.

Écrit par : Westwood | 26/02/2017

Et alors Westwood ? Même la guerre du Vietnam et d'Algérie on 50 ans. Fais un effort, tu peux trouver mieux.

De toutes façons mon sujet n'est pas de discuter si la culture occidentale est "bonne ou mauvaise", mais que le multiculturalisme n'existe pas et n'a jamais existé: Que selon le temps et le lieux il n'y a toujours qu'une seule culture dominante. Relis toi, tu le dis toi même (Génocide aborigène etc...).

Écrit par : Eastwood | 27/02/2017

"Et alors Westwood ?"

Et alors quoi? Je t'ai demandé de ne pas faire plus idiot que tu n'est pas.. Mais bon, peut-être que je t'ai surestimé.

Écrit par : Westwood | 27/02/2017

Et alors Westwood ?

Écrit par : Eastwood | 27/02/2017

"Même la guerre du Vietnam et d'Algérie on 50 ans." Pour ce qui est de la guerre d'Algérie, on aurait intérêt à l'étudier de plus près. C'est très éclairant sur la filiation du terrorisme islamique (en réalité algérien, appelons un chat un chat...) avec celui du terrorisme FLN (et donc algérien, évidemment).
Lire "les mensonges de la guerre d'Algérie" de Jacques Demougin.

Écrit par : Géo | 27/02/2017

Les commentaires sont fermés.